Dgino Cantin
artiste en arts visuels
Projets CV Pratique
Mon corps est une planète (2012)
 
Changement de statut
Mon corps est une planète
De part et d'autre
Les bûcherons de l'impossible (publication Sagamie) avec Charles Guilbert
Dessins Rapides
Les Manipulations
Les Portatifs (mise en contexte)
L'Émoi des braises
Chaque instant depuis cette chaise est un pas vers toi avec Jean-Philippe Roy
Hirondelles à main et autres petits objets
Éclats
Sauvageries habituelles
Les Intérieurs apprivoisés
Manif d'art 3 Cynique?
Cette Confortable patience
La Coiffeuse
Pour la suite des choses
 
 
 
 
me joindre: info@dginocantin.com
Mon corps est une planète, Regart, Lévis, janvier 2012.

Occupant la travée centrale de la galerie, Dgino Cantin nous propose son installation intitulée «Mon corps est une planète». Il nous plonge ici dans un univers étonnant constitué de sculptures hybrides et de deux séries de dessins. Partant du motif du paysage, qu'il soit urbain ou bucolique, l'artiste travaille sur la manipulation, le modelage de l'objet pour créer des artefacts poétiques.

«Fidèle à ma manière de fonctionner, je conçois ces paysages par assemblage. Ils se forment grâce à la rencontre de différents objets (trouvés, donnés, manufacturés). Ils naissent d'un dialogue, d'un bricolage, d'un tâtonnement.»

Parfois greffées à des accessoires corporels, comme un chapeau ou une chaussure, parfois accrochées au corps d'un animal, ces compositions hétéroclites se transforment en maquettes portatives. Pour l'artiste, le paysage est un prétexte, un point de départ pour animer ses assemblages et stimuler l'imaginaire. Chacune de ses sculptures traduit avec délicatesse les souvenirs attachés aux paysages évoqués. Dans cette installation, le corps humain ou animal devient alors socle sculptural, comme une métaphore de l'influence qu'exerce sur nous notre environnement.

Source : Anne-Lise Griffon
www.centreregart.org