La Coiffeuse, Galerie Rouje, Québec, 10 au 27 mars 2005

La Coiffeuse était bien sûr le prétexte, la référence qui venait en amont. D’abord, cette installation fut animée par le geste posé puis répété et par le soin que j'ai apporté à stimuler chez l’objet une certaine poésie. Les petites pièces que j'ai fabriquées s’y livrent sous la forme de chevelures, de brosses, de vains démêloirs. La Coiffeuse, c’est donc l’idée, l’espace et le lieu de la coiffeuse beaucoup plus qu’elle-même. C’est un peigne aux dents de cils, une porte sur l’écart, sur ce que l’objet devrait être et sur ce qu’il est réellement.
   
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
Dgino Cantin
artiste en arts visuels
Projets CV Pratique
La coiffeuse (2005)
 
Changement de statut
Mon corps est une planète
De part et d'autre
Les bûcherons de l'impossible (publication Sagamie) avec Charles Guilbert
Dessins Rapides
Les Manipulations
Les Portatifs (mise en contexte)
L'Émoi des braises
Chaque instant depuis cette chaise est un pas vers toi avec Jean-Philippe Roy
Hirondelles à main et autres petits objets
Éclats
Sauvageries habituelles
Les Intérieurs apprivoisés
Manif d'art 3 Cynique?
Cette Confortable patience
La Coiffeuse
Pour la suite des choses
 
 
 
 
me joindre: info@dginocantin.com